Consultations de pages de la semaine précédente

vendredi 27 avril 2012

François Machado | Secrétaire de la Section du Pays de Condé et de la Druance: Vous avez dit "responsable" ?

François Machado | Secrétaire de la Section du Pays de Condé et de la Druance: Vous avez dit "responsable" ?: Hier, des syndicalistes d'Honeywell m'informaient de la découverte d'un document révoltant confirmant le fait que la direction du site Co...

ENCORE UNE REUNION POUR RIEN !!!

Comme malheureusement cela était prévisible, la réunion n’a pas servi à grand-chose !!

Effectivement, la réunion a tourné court, car après avoir tourné en rond pendant 4 heures, la direction a décidé de stopper car les avocats n’étaient plus présents (l’avocate du CE partait à 14h).

Malgré avoir annoncé vouloir continuer dans un premier temps, la direction finalement décidé de tout stopper !!

Le CE a rappelé à la direction qu’il était primordial de maintenir de l’emploi sur Condé, ce qui n’est pas la priorité d’Honeywell qui se contente seulement de mettre « les moyens » !!

La direction a proposé de refaire une réunion la semaine prochaine si possible !!!

Le CE trouve une fois de plus lamentable qu’Honeywell n’assume pas ses responsabilités et joue une fois de plus la montre !!!

Nous observons lors de cette réunion que les avocats qui étaient censés nous aider à renouer le dialogue, ne sont là que pour officialiser un éventuel accord, selon la volonté d’Honeywell.

La façon de faire d’Honeywell nous pousse un peu plus encore dans notre pensée qu’il faille dénoncer le PSE.

Restons tous mobilisé !

CFE-CGC     CGT     FO
Facebook hmfconde
http://www.facebook.com/profile.php?id=100003066075567

jeudi 26 avril 2012





On ne nous dit pas tout ....

Souvenez-vous des propos de Mr Serizay : « Je ne vous mentirai jamais »
Nous par contre, nous vous informerons de tout !!!
Les Organisations Syndicales

Document officiel traduit.

Project Conde HONEYWELL

Description & Reason for Project / Description et raisons du projet

• Western Europe footprint reduction in conjunction with Project Pollux (Romania plant)
• Réduction de l’empreinte en Europe de l’Ouest en collaboration avec le projet Pollux (usine en Roumanie)

• Increase competitiveness of FM brake pads by moving production to ER and introducing new technology
• Améliorer la compétitivité des plaquettes de frein MF en déplaçant la production vers les RE (Régions Emergentes) et introduire de nouvelles technologies.

• Unique opportunity to close site given current economic / competitiveness circumstances lof the business – severe cost increase in case of positive economics of the business
• Une opportunité unique de fermer le site étant donné les circonstances économiques actuelles = compétitivité de l’entreprise en baisse – augmentation sévère des coûts dans le business

• Conde plant selection based on financials, operational complexity, and customer complexity
• La sélection du site de Condé est basé la finance, les contraintes de production et de la contrainte client.

Strategy / Actions : Stratégie / Actions

• Best Support Firms in place to support:
• Legal preparation and execution
• Project management
• Execution
• Le support des meilleures entreprises pour soutenir :
• Préparation légal et exécution
• Management du projet
• Execution

• Announcement October 19, 2011
• Annonce le 19 Octobre 2011

• Experienced Leaders in place to support and execute project
• Des dirigeants expérimentés en place pour soutenir et exécuter le projet

• Developed social plan strategy to ensure flawless ISC transition and mitigating high litigation risk
• Développer la stratégie du plan social pour assurer une transition ISC sans faille et diminuer les risques élevés de conflits juridiques

• Romania gearing up
• La Roumanie se prépare

Challenges

• Strike Contigency to mitigate impact to customers
• Diminuer risque de grève pour atténuer l’impact sur le client

• Social Climate in plant/French system
• Climat social sur le site / système français

• HSE issues given Asbestos history of site
• Problèmes HSE donnés par l’histoire de l’amiante sur le site

Milestones : Dates clés

• Project Team in Place Oct ‘10
• Equipe projet en place Octobre 2010

• Numerous F2F Meetings 2011
• Nombreuses réunions en face à face 2011

• Strategy prepared and ready Oct ‘11
• Stratégie préparé et prête Octobre 2011

• Announcement Oct 19th
• Annonce 19 Octobre

• Negotiation completed June ‘12
• Négociations completes Juin 2012

• Homologations receiving site July ’12
• Site recevant les homologations Juillet 2012

• Conde closed Dec ‘13
• Fermeture de Condé Décembre 2013

Recent Events : Evènements récents

• Information and Consultation started 11-9-11
• Information et Consultation démarré le 09 Novembre 2011

• Ongoing Meetings with Local Government as demanded – recently terminated
• Réunions en cours aves le Gouvernement Local comme demandé – récemment terminées

• Site metrics are on target – Productivity is relatively good
• Les indicateurs du site sont sur l’objectif – La productivité est relativement bonne

• Inventory remains at comfortable level
• Les stockes restent à un niveau confortable

• No security incidents to report
• Pas d’incident sécurité à déclarer

• Customer team is working on detailed industrial plan for PSA
• L’équipe client travaille sur le plan industriel détaillé pour PSA

• A lot of Media coverage – under-control – HON message out
• Une grande couverture médiatique – sous contrôle – message Honeywell

• Cote received letter from the Conde Mayor
• Dave Cote a reçu une lettre du maire de Condé

• Demonstration planned for November 19 (to be updated)
• Manifestation planifiée pour le 19 Novembre (doit être mis à jour)

• Litigation Expected – Syndex involved
• Litige prévu – Syndex imlpliqué

Compte rendu de la journée du 24 avril 2012

La matinée a été occupée à commenter une partie des réponses de la direction à nos questions sur le livre 2 (argumentaire économique), en total désaccord avec le point de vue de Syndex.
L’après-midi, Adriano Palma est venu lire devant le CE la déclaration affichée ci-contre.

Puis, des questions lui ont été posées sur la date du projet de fermeture de Condé et sur le lien avec l’ouverture du site en Roumanie.

M Boury nous a traduit la réponse d’A Palma :

• la décision a été prise quelques jours avant l’annonce du 19 octobre 2011,
• les projets de fermeture de Condé et d’ouverture d’un site en Roumanie sont deux projets parallèles mais séparés.
Le document « Project Condé » (affiché ci-dessous) trouvé sur le site intranet Honeywell est en complète contradiction avec ces affirmations :
• un groupe projet a été mis en place en octobre 2010,
• ce document parle déjà de l’usine de Roumanie « projet Pollux » et de son état d’avancement.

Nous constatons une fois de plus le manque de loyauté de la Direction.

Votre mobilisation a montré notre détermination, et a permis qu’une réunion soit organisée ce vendredi, en présence de Syndex, des avocats du CE et de la direction.

Toutefois, l’intersyndicale est très réservée et prudente sur ce qui va en sortir.

Restons tous mobilisés !

CFE-CGC CGT FO
Points de vente BOOMERANG :
CONDE SUR NOIREAU :
-Médiathèque municipale "L'Atelier"
-Restaurant "The place 32"
-Mairie
CAEN :
-Studio PICKUP (port de Plaisance)
BAYEUX :
-Espace Musical
-Bar les 12 Apôtres
-ou auprès de moi, avec un café et un sourire :)
BOOMERANG EST VENDU 5 EUROS EN SOUTIEN AUX SALARIES D'HONEYWELL CONDE SUR NOIREAU
Condé, le 24 avril 2012
Note d’Information au Personnel

Le CE était convoqué aujourd’hui pour une double réunion extraordinaire.
La première était destinée à traiter les points suivants :
· Précisions sur les dernières réponses apportées le 19 avril par la Direction aux 41 questions posées par le CE lors de la précédente réunion (troisième « vague » de questions portant sur les aspects économiques motivant le projet de réorganisation du site.
· Poursuite et finalisation de la présentation technique du processus HP.
· Réponses aux dernières questions formulées par le CE lors de la réunion du 16 mars.
Cette réunion nous a permis de couvrir les points suivants :
· Poursuite et finalisation de la présentation technique du processus HP.
· Précisions sur les dernières réponses apportées le 19 avril par la Direction aux 41 questions posées par le CE lors de la précédente réunion (18 réponses sur 41 ont été traitées au cours de la réunion).
Le point « réponses aux dernières questions formulées par le CE lors de la réunion du 16 mars » n’a pu être traité faute de temps.
La seconde a permis à Adriano Palma de faire le point avec la Direction et les membres du CE sur le déroulement de la procédure de consultation sur le PSE et de partager avec eux son point de vue sur cette question.
Vous trouverez ci-joint une copie de sa déclaration au CE.
La Direction

lundi 23 avril 2012

Niko Vega au jtn. a partir de 7.30

Rendez vous ce lundi à 19h à la mairie de condé pour la remise du chèque de l'association "service à la personne" et rencontre avec Niko Vega, interprète de Boomerang

samedi 21 avril 2012

Je serais Lundi matin sur FRANCE BLEU dans les journaux de la matinale 7h/8h/9h. Lundi soir dans le "Questions Réponses" en fin de journal sur NORMANDIE TV, mardi dans LA RENAISSANCE DU BESSIN et mercredi dans le BESSIN LIBRE.
Lancement du Boomerang Lundi soir à 19h à l'Hotel de Ville de Condé sur Noireau.
En attendant bon week-end à tous, allez voter.

Niko Véga et sa chanson Boomerang en page Normandie de Ouest France de ce samedi 21 avril . Rendez vous a 19h00 lundi 23 à la mairie de Condé sur Noireau , pour le lancement et les premiers achats . Cela alimentera le fond de solidarité Honeywell !
LE TITANIC !

Hier, avait lieu la trimestrielle CHSCT, au cours de cette réunion, la Direction nous a présenté son projet et sa méthodologie concernant la rédaction des fiches individuelles d’exposition aux risques.

Quiz des dites fiches : c’est important !!! vital même !!, l’employeur a l’obligation de fournir à chaque salarié quittant l’entreprise une attestation d’exposition aux risques (ils sont multiples : CMR, postures, etc…).

Pour un salarié et pour résumer, cette attestation fait office de preuve de son exposition, en cas de déclenchement ultérieur d’une maladie professionnelle.

Donc avant de rédiger l’attestation, l’employeur doit connaître l’historique du salarié dans la société et également celui des machines, avoir inventorié l’ensemble des produits et substances utilisés dans l’entreprise depuis la nuit des temps, avoir inventorié et qualifié l’ensemble des nuisances, postures dangereuses, etc…

BREF un travail titanesque !, et là il y a le premier hic pour notre pauvre direction, vous allez légitimement penser, il suffira de reprendre ce qui a déjà été fait et de compléter ?

NON NON ce n’est pas possible ( enfin, ne soyons pas de mauvaise foi tout de même, malgré son faible effectif HSE possède « quelques » données, une goutte d’eau dans la mer ou un iceberg au milieu de l’océan).

La Direction actuelle rejette la responsabilité sur les Directions antérieures qui auraient dû légalement faire ce travail !
Pour ajouter à ce drame de notre pauvre direction, il n’y aura pas 1 fiche, mais 2 à rédiger, on vous explique.

Voici le THEORIQUE : la réforme des retraites a rendu obligatoire la rédaction d’une fiche pénibilité, c’est nouveau (janvier 2012), cette dernière doit comporter les expositions aux risques de janvier 2012 jusqu’à votre départ de la boite (il y a même le risque hyperbare, d’après HSE ce risque n’est pas présent dans l’entreprise !! enfin pour nous si, dans un navire qui coule la pression exercée sur l’équipage est extrême (mot employé dans le rapport secafi) donc pour nous ce risque doit être pris en compte dans la rédaction des fiches !).

Vous allez nous dire et AVANT, notre exposition !!!!!, cela c’est la 2ème fiche (ancien article R4412-58 du décret) retraçant votre exposition de votre embauche jusqu’au 31 janvier 2012. Cette deuxième fiche est rendue obligatoire (article 4 du nouveau décret).

Si l’employeur n’est pas en mesure de fournir l’attestation au départ du salarié, l’employeur est à l’amende (et oui) 1500 euros par salarié et en cas de récidive 3000 euros. Faite le calcul : 1500 x 300 = 450 000 euros !!!!.

Voici maintenant le cadre défini, passons au chose sérieuse.
La direction a présenté au CHSCT sa méthodologie pour arriver au résultat escompté qui est de fournir pour chaque salarié, en heure et en temps, les attestations d’exposition aux risques.

En préambule, signalons la création d’un groupe de travail avec à sa tête un PILOTE au long court : Mr Dominique De Kersabiec, avec un pilote comme cela nous sommes sauvés !, groupe de travail intensif avec autour, en gravitation (c’est l’aspect planant de la méthodologie !!) des petits groupes RH, HSE etc…..

NB : « les RH sont en train de finaliser les parcours de chacun si si (ne riez pas SVP) à partir des archives etc !!!!!!!!!!!!!!!! ».

Vous allez vous dire, Quiz du CHSCT dans tout cela… Ah Ah…., et bien voici la réponse la direction souhaite associer, faire travailler, faire participer les membres du CHSCT dans la rédaction et le suivi des fiches !!!!!!!!!!!!, notre étonnement fut grand étant donné que la loi stipule que la rédaction des fiches incombe unilatéralement à l’employeur.

De plus, la Direction, dans ses petits souliers, nous a demandé, cash, si nous acceptons. Bien sûr, nous avons demandé un délai de 15 jours avant de donner notre réponse.

Par l’intermédiaire de ce tract et afin de jouer la transparence vis-à-vis de tous, voici nos interrogations :

1) Quelle est la responsabilité juridique des membres du CHSCT vis-à-vis de la rédaction de ces fiches en cas de poursuite d’un salarié contre l’employeur ?

2) Est-il légal de demander au CHSCT de participer à la conception des fiches ?

3) Étant donné la demande de la Direction au CHSCT, ses membres vont-ils avoir accès aux fiches nominatives ?

Voici les inconvénients, Messieurs de la Direction, nous attendons vos réponses à ce sujet, nous vous les posons via cet affichage.

Il y a aussi des avantages, bien sûr, il ne faut pas être dupe, cela nous permettra de contrôler ce qui se fait, d’avoir un poids dans la stratégie, exemple tout simple : faire reconnaître l’ensemble des salariés travaillant sur une même ligne aux mêmes risques (pastilleurs, façonneurs, contrôleurs, bonneto men and girl etc..).

Et également, si la Direction nous demande de travailler sur ces fiches, ce n’est pas pour le plaisir de fournir les attestations d’exposition aux risques, c’est pour ne pas être à l’amende (rappel 1500 euros par salarié) !!! et oui… si nous acceptons cela rapporte quoi financièrement à la communauté de travail ??

La balle est dans votre camp, nous attendons vos propositions sur les différents points soulevés ?

Pour les salariés, n’hésitez pas à nous faire remonter vos opinions, questions et suggestions sur ce sujet très important.

NB : Messieurs de la Direction, lorsque nous nous sommes réunis pour l’élection des membres du CHSCT, vous avez refusé l’augmentation du quota de membres au CHSCT comme le permet le code du travail !, vous devez vous en mordre les doigts aujourd’hui car en cas d’avis favorable de notre part, il manquera toujours et toujours des bras !!!

Le 20 avril 2012
Les élus au CHSCT
Journées du 24 et 27 Février 2012

Pour Les personnes ayant eu une retenue de salaire pour les journées du 24 et 27 février, les organisations syndicales ont une lettre type à leurs dispositions pour l’envoyer à la direction pour demander le paiement de ces deux jours. Vous pouvez demander cette lettre aux organisations syndicales.
Il est préférable d’envoyer ce courrier en recommandé.

Fait à condé le 19 avril 2012

jeudi 19 avril 2012


FO HONEYWELL
TRISTE DATE D’ANNIVERSAIRE !!!

Et oui il y a 6 mois aujourd’hui, nous apprenions la triste nouvelle du projet de fermeture de notre site le 30 juin 2013 par un groupe qui se devait être exemplaire et transparent !!!!

FO profite de ce tract pour répondre à la note de service orientée, incomplète et mensongère du 17 Avril.

Effectivement, la Direction annonce « vouloir entamer sans plus tarder l’examen approfondi et détaillé des mesures sociales d’accompagnement et de comparer nos propositions respectives en recherchant, sur les points examinés, un terrain d’entente »

Une fois de plus, la Direction ment car elle ne dit pas qu’elle ne veut pas parler ni de la prime additionnelle, ni de la partie reclassement ; soit ce qu’attendent 99,9% du personnel !!!

Une fois de plus, la Direction cherche à bousiller le moral du personnel en laissant croire que les négos sont reparties alors que rien n’aboutira avant des semaines( et encore, si ça aboutit !!) ; et cette manœuvre n’a pour but que d’écœurer le personnel afin de nous rendre tous fatalistes et d’accepter ce qu’elle nous proposera en dernier : soit l’additionnelle et le reclassement à ras les pâquerettes car n’oublions pas que nous nous sommes déjà fait bien ‘baisés’ sur les NAO et l’intéressement et que cela en prend le même chemin pour la prime additionnelle et le reclassement !!!!

Par conséquent FO a refusé d’entamer des discussions sur le livre 1 pour l’instant sachant que tout ne sera pas vu. Nous avons demandé à la Direction de prendre les chapitres les uns après les autres et de négocier. Celle-ci a refusé et souhaite encore nous imposer sa dictature en refusant la négo de la prime et du reclassement.

Pour FO, il ne faut pas tomber dans le panneau de la Direction qui cherche l’écœurement du personnel afin de tout nous faire avaler ensuite sans se battre !!!

Et bien non, il faut relever la tête et se battre et surtout ne pas brader nos emplois contre quelques milliers d’euros !!!

En outre, La Direction se plait de dire que ce sont les organisations syndicales qui bloquent tout, la encore mensonge ; nous avons fait le point hier avec Syndex sur la remise de documents que nous attendons et ils ont été très clairs en nous disant avoir envoyé un courrier à la Direction, stipulant les documents souhaités afin que celle-ci acte son accord ou son refus ; et à ce jour Syndex n’a eu aucune nouvelle quelle qu’elle soit d’Honeywell !!!!! 
 Cela prouve bien le mauvais état d’esprit de notre Direction qui agit évidement sous couvert d’Honeywell !!!

FO rappelle au personnel qu’il faut absolument rester mobiliser et surtout être patient car nous pensons que la meilleure des décisions sera d’aller en justice afin de dénoncer la validité du PSE !!!!

Pour info, A.Palma (l’annonceur de la fermeture) viendra sur le site de Condé mardi. Si vous souhaitez l’accueillir, nous pourrons le faire tous ensemble !!!!

                                               Le Syndicat Force Ouvrière

                                               Fait à Condé le 19 Avril 2012


mercredi 18 avril 2012

Note de Service
Condé, le 18 avril 2012

Note d’Information au Personnel

L’expert mandaté par le CHSCT dans le cadre du PSE, le Cabinet SECAFI, a présenté aujourd’hui au CHSCT et à la Direction ses premières conclusions.

Outre son analyse de l’impact du projet en cours de consultation sur :
· l’organisation du travail dans un contexte de volontariat,
· les conditions de travail des personnels et le maintien de la sécurité du site,
· les risques pour la santé et la sécurité,

le Cabinet SECAFI a également partagé ses recommandations qui ont fait l’objet d’un examen attentif tant par le CHSCT que par la Direction.

A l’issue de cette réunion, la Direction a convenu avec le CHSCT de présenter à ce dernier, semaine 19, un plan d’actions qui s’inspirera, pour l’essentiel, des préconisations faites par SECAFI et prendra en compte, dans la mesure du possible, les suggestions qui lui auront été préalablement faites par le CHSCT.

Ce plan d’actions se présentera sous la forme d’une note décrivant la position finale de la Direction et intégrant ses engagements sur le plan d’actions, note sur laquelle il appartiendra alors au CHSCT d’émettre son avis.

La Direction aborde ce travail partagé avec la volonté sincère d’offrir aux salariés du site un apaisement vis-à-vis des inquiétudes qui ont été relayées et mises en évidence par le Cabinet SECAFI dans le cadre de sa mission d’expertise.

La Direction
Ce matin avait lieu un CE extraordinaire concernant l’examen des chapitres 6 9 10 et 11 du livre 1 (version direction).

La direction nous a fait lecture de ces chapitres :

· Le Chapitre 6 concerne le recours aux départs contraints : ce chapitre, obligatoire, n’a pas de réel intérêt dans le cas d’une fermeture de site (il est là au cas où une partie de l’activité n’arrêterait pas au 30 juin 2013).

· Le Chapitre 9 « autres mesures applicables » précise le statut des congés et préavis à la fin du contrat ; des modalités restent à éclaircir par la direction.

· Le Chapitre 10 « revitalisation du bassin d’emploi » parle du suivi de la réindustrialisation avec BPI et de la commission de suivi de la réindustrialisation.

· Le Chapitre 11 « commission de suivi du PSE » expose les modalités de suivi de l’application du PSE, avec la cellule de reclassement et jusqu’à une solution soit identifiée pour chaque salarié.

Autres points:

· La réunion 2 de la procédure officielle reste suspendue tant que Syndex n’a pas reçu les éléments nécessaires pour la remise de son rapport définitif ; la liste des points encore en attente a été remise à la Direction, sans réponse à ce jour.

· Tant que cette réunion ne s’est pas tenue, la direction refuse d’aborder les sujets du livre 1 parlant de « mesures financières » (congé de reclassement, formation, indemnités supra-légales).

· La dernière réunion du livre 2 (le 8 mars) doit permettre de poursuivre la présentation du process HP et examiner les réponses de la direction à nos questions : cette réunion est prévue mardi 24 avril.

La CFE CGC
Merci Niko pour ce chef d’œuvre !!!

http://boomerang.viinyl.com/

BOOMERANG



De ton building du New Jersey

Tu as choisi de te séparer

De cette petite usine paumée

Ou tu n’as jamais mis les pieds

Le fonds de pension et ses retraités

T’ont demandé d’effacer

un ptit point rouge dans une vallée

Le dossier est déjà archivé



Ce matin ta secrétaire

A reçu un courrier du maire

De ce village de Normandie

Qui t’demandes de changer d avis

Ces français et leurs manies

Vont pas changer ta stratégie

Toi tas réunion a midi

T’ouvres une usine en Roumanie



REFRAIN

Affalé derrière ton bureau

Un planisphère dans le dos

Tu serais incapable de situer

La région que tu viens de raser

Tu as besoin d’une poignée d’ humains

Pour faire tes plaquettes de freins

Pour une poignée de dollars de moins

Tu obscurcis nos lendemains



Un jour tu trouveras moins cher

T’iras souiller une autre terre

Feras plaisir à tes actionnaires

En exploitant un autre misère

Personne a Condé sur Noireau

T’as jamais vu perdre un euro

Par contre quelques générations

Y ont laissé leurs poumons



Pour ta réussite flamboyante

Nos familles ont bouffé de l’amiante

Pour produire des pièces brillantes

Se sont étouffés dans une mort lente

Depuis 30 ans pas une semaine

Sans enterrement et sans amen

Voilà pourquoi tes ressources humaines

Nous inspirent au mieux de la haine



REFRAIN 2

Affalé derrière ton bureau

Un planisphère dans le dos

Tu serais incapable de situer

La région que tu viens de raser

Tu as besoin d’une poignée d’ humains

Pour faire tes plaquettes de freins

C’est pas quelques dollars de moins

Qui noirciront nos lendemains
Condé, le 17 avril 2012

Note d’Information au Personnel

La Direction et les membres du CE se sont réunis ce matin pour poursuivre la lecture
commune des derniers chapitres : 6 (recours aux départs contraints), 9 (autres mesures applicables à compter de la rupture du contrat de travail), 10 (revitalisation du bassin d’emploi) et 11 (commission de suivi du PSE) du Livre I (mesures sociales
d’accompagnement).
Ceci clôt le processus de clarification des positions de la Direction et du CE sur les
mesures contenues dans le PSE.

Sans préjuger de la décision que prendra le CE sur la suspension de la 2ème réunion
officielle d’information/consultation Livre II, nous avons suggéré aux élus d’entamer avec nous sans plus tarder l’examen approfondi et détaillé des mesures sociales
d’accompagnement et de comparer nos propositions respectives en recherchant, sur les points examinés, un terrain d’entente.

A cet effet, nous allons proposer au CE de nous rencontrer dans le courant de la semaine prochaine (semaine 17) afin d’aborder les chapitres 1 « rappel des principales caractéristiques du projet », 2 « le dispositif d’accompagnement » et 3 « mesures destinées à favoriser le reclassement interne ».

La Direction
Courrier envoyé à Mr Beauvais Laurent

Le 06 Avril 2012

Monsieur le président du Conseil Régional de Basse Normandie,

Suite aux annonces faites dans les médias sur la construction d’un site de fabrication sur Cherbourg pour des éoliennes marines et pour l’implantation d’un site éolien offshore sur le site de Courseulles sur mer, et compte tenu de la situation de notre site que vous connaissez très bien du fait de votre soutien dès l’annonce de la fermeture, nous sollicitons votre aide afin que le site de Condé soit associé sur le développement de cette nouvelle technologie.

Vous connaissez les atouts de notre site et surtout le professionnalisme reconnu des salariés de Condé sur Noireau qui fait que, même si nous sommes conscients de la difficulté de notre demande, nous sommes persuadés que vous ferez le maximum pour associer notre site et ses salariés dans ce projet.
Je me tiens bien évidement à votre service si vous souhaitez des informations complémentaires à notre dossier que vous connaissez très bien pour en avoir reparlé ensemble mercredi.
Veuillez agréer, Monsieur, mes sincères salutations.

Monsieur Gaugain Olivier
Secrétaire du syndicat Force Ouvrière
Je tiens à remercier M Jean Louis Bigot d'offrir la catégorie 1 des permis cariste après validation, ce qui n était pas prévus par la direction et qui sera fait pour tous ceux qui passeront leur caces !! Cela donnera un plus pour notre cv.. donc encore un merci a M. Bigot et à son équipe qui ont décidé de faire quelque chose pour le personnel d' honeywell.
Le CE extraordinaire de ce matin avait pour ordre du jour :

1 – Mise en place du PIC ( Point Information Conseil) par anticipation
2 – Mise en place du volontariat.

1 - Le PIC

Le CE confirme son avis défavorable pour sa mise en place par anticipation pour les mêmes raisons évoquées le 09/03 sur les conseils de notre cabinet d’expertise et de notre avocate. Ils estiment que notre direction souhaite mettre en place le PIC par anticipation afin de faire un premier recensement des personnes susceptibles de vouloir partir rapidement. Si une partie du personnel n’est déjà plus dans nos murs avant la fin de la procédure, notre moyen de pression se trouvera diminué d’autant pour la négociation du Livre I profitable à tous. Pensez bien que si la direction qui nous fout tous dehors, met autant d’ardeur à vouloir mettre en place par anticipation le PIC, c’est bien qu’elle y voit un intérêt dont nous pouvons tous douter.

2 - Le volontariat :

La période dite de volontariat est la période pendant laquelle la direction permet au personnel ayant un projet ou une opportunité de quitter l’entreprise par anticipation (avant Juin 2013) tout en bénéficiant des mesures d’accompagnement négociées au terme de la procédure d’information consultation sur le PSE.
Le CE s’est prononcé défavorable à la mise en place du volontariat pour les raisons suivantes :

-La directeur de la DIRECCTE (inspection du travail) Mr BENADON nous a envoyé un courrier le 02/04 où il attire notre attention sur, nous le citons : « le fait de permettre aux salariés de quitter l’entreprise dans le cadre du volontariat avant la fin de la procédure d’information/consultation est contraire à la législation car tant que cette procédure n’est pas achevée le PSE ne constitue qu’un projet »

-Pour la CGT, nous estimons que le salarié qui aurait une opportunité ou un projet pendant la période d’information/consultation peut, s’il le souhaite, faire une demande auprès de la Direction de bénéficier d’une période de mobilité externe durant laquelle son contrat de travail Honeywell se verra suspendu en vue de découvrir un emploi dans une autre entreprise. A l’issue de cette période le salarié pourra soit continuer dans la voix qu’il aura choisie ou revenir au sein de l’entreprise Honeywell. Cette possibilité est régi par l’accord national de la métallurgie du 17 mai 2010. Cet accord aborde la possibilité d’enclencher cette demande totalement en parallèle d’une procédure de licenciement pour motif économique. Dans tous les cas le salarié bénéficiera également des mesures d’accompagnement négociées au terme de la procédure d’information/consultation et lorsque son contrat avec Honeywell sera définitivement rompu.

-Le prêt de main d’œuvre (ou convention de mise à disposition) peut constituer également un autre moyen, simple et sécurisé, d’accomplir une expérience de mobilité dans une autre entreprise. Il est certain que cette possibilité est accessible à tous, puisqu'aujourd’hui 3 employés Honeywell Condé en bénéficient. De plus, le 15 mars dernier, pour l’un d’entre eux, le CE s’est positionné favorable à l’unanimité pour que sa convention de mise à disposition soit prolongée de 2 mois. Comme quoi quand on veut on peut !

-Lorsque la direction et les organisations syndicales n’ont pas trouvé d’accord sur l’accord de méthodes, notre directeur nous avait confirmé qu’il essaierait malgré tout de se rapprocher de cet accord dans le déroulement des procédures. Dans cet accord était évoqué la possibilité de suspendre les contrats de travail pour les salariés ayant trouvé une opportunité externe à Honeywell. Qu’il transforme une fois de plus ses paroles en acte !

-Le rapport final de Syndex n’est toujours pas terminé, notre cabinet d’expertise attendant encore certains éléments que la Direction leur a promis de leur fournir. D’après nos infos ces éléments seraient dans le tuyau de la poste. Nous pourrons donc reprendre la 2ème réunion officielle lorsque nous aurons ce rapport terminé.

Pour toutes ces raisons et argumentations factuelles, il est facile de comprendre que ce ne sont pas les organisations syndicales qui bloquent, pour le plaisir, le personnel ayant un projet, mais bien la Direction qui ne souhaite pas faciliter la concrétisation de certains projets par la mise en place de suspensions de contrats et convention de mise à disposition.

Les élus CE/DS CGT 06 Avril 2012
COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 6 AVRIL 2012

Aujourd’hui, avait lieu une réunion CE car la Direction souhaitait redemander au CE sa position sur la mise en place du PIC par anticipation ainsi que sur le volontariat des départs.

Cette réunion a été une fois de plus un massacre de tout et n’importe quoi car la Direction a dit sur de nombreux points l’inverse de ce qu’elle a communiquée lors des RIP !!!!

Le CE a réitéré son choix d’attendre le rapport complet de Syndex sachant qu’à ce jour des éléments très importants ne sont toujours pas communiqués par la Direction à notre cabinet d’expertise.

Il nous faut d’abord boucler le livre 1 pour ensuite laisser partir les volontaires et mettre en place le PIC car faire l’inverse nous affaiblirait dans la négociation du livre 1 ; ce que recherche bien évidement la Direction !!!!

Pour le volontariat, la aussi la Direction ment car rien ne les empêche de faire des conventions de prêt ou de suspendre les contrats de travail ; ce qui ferait que les salariés intéressés à un départ seraient sécurisés dans leurs nouveaux projets mais là aussi la Direction n’est plus intéressée car celle-ci souhaite se débarrasser au plus vite des salariés.

De plus la DIRECTTE ( inspection du travail) stipule bien dans un courrier adressé à la Direction qu’un salarié doit connaître l’ensemble des mesures d’accompagnement avant d’être volontaire au départ et surtout qu’accepter le départ au volontariat serait pour le CE aller à l’encontre de la législation !!!!

FO ne cèdera pas au chantage de la Direction et continuera à défendre l’intérêt collectif de la majorité du personnel.

Ne tombons pas dans le piège de la Direction qui en même temps qu’elle nous fout tous à la porte essaye de nous faire gober maintenant qu’elle souhaite que notre bonheur !!!!

Fait à Condé le 6 Avril 2012
Le Syndicat Force Ouvrière
Compte rendu de la réunion du 6 avril 2012

Plusieurs points à l’ordre du jour :

·PIC : le CE a réaffirmé son désaccord à la mise en place du Point Information Conseil par anticipation :

Comment renseigner les salariés sur des mesures d’accompagnement qui n’ont pas été discutées avec la Direction ?

Fin Mars, le CE a remis à la direction ses propositions pour le livre 1, ensuite la DIRECCTE (inspection du travail) a aussi remis ses observations sur les mesures sociales, pour l’instant ces demandes n’ont pas été discutées et de ce fait il est difficile d’informer et conseiller les salariés sur des mesures non validées.

·Volontariat : La Direction reste sur ses positions

Pendant la période d’information/consultation, la direction affirme qu’il n’est pas possible de mettre en œuvre de nouvelles conventions de prêt de personnel entre entreprises pour faciliter le reclassement du personnel.

Après cette période (et avant juin 2013), Honeywell « protège ses intérêts » et propose une convention de rupture de contrat d’un commun accord.

La direction précise que les salariés souhaitant quitter l’entreprise peuvent démissionner.

·Autres sujets :

o Syndex affirme ne pas avoir à ce jour l’intégralité des documents demandés lors de la réunion du 27 Mars. Un courrier de relance pour obtenir les éléments manquants va être envoyé à la Direction, ce jour.

Avant le retour du rapport Syndex, il n’y aura pas de négociations sur le Livre I et quand la direction aura ce rapport elle verra pour poursuivre la lecture du livre 2.

L’adoption des procès verbaux des réunions ; du 25 Janvier (Livre 2) ; 17 Février (livre 1) ; 8 Mars (livre 2) et 16 Mars (livre 1) n’ont pas été adoptés faute d’enregistrement et seront remis à l’ordre du jour du prochain CE.

La CFE CGC, à votre disposition pour vos remarques, questions ou commentaires

vendredi 6 avril 2012

BPI : les cloches seraient-elles en avance

Bien que nous approchions des fêtes de pâques, il ne faudrait quand même pas nous prendre pour des cloches !!!

Le cabinet BPI en charge de la ré-industrialisation du site de Condé est venu nous présenter l’état d’avancement de ses travaux.

Mr Thuillier (BPI) cause riche selon les termes suivants : ciblage industriel, prospection, passerelle, mise en place d’une plate-forme RH, processus d’identification sur le territoire, sollicitations des acteurs locaux … etc ça fait peur hein !!

Une présentation de postes disponibles tout de suite a été faite.

La CGT ne cache pas son inquiétude à la vue du nombre impressionnant de postes déjà à pourvoir dans notre bassin d’emplois. Nous avons peur que les 323 futurs chômeurs d’Honeywell ne soient pas assez nombreux pour combler tous les postes détectés par BPI.

Parlez-en autour de vous … soyons soudés pour essayer de combler tous ces emplois … LOL

Traduction CGT de BPI : Bonnes Pâques Imbéciles

La CGT le 05 Avril 2012
En avant première à Condé sur Noireau

Depuis Mercredi Une production internationale :

LA GRANDE ILLUSION

Aux effets spéciaux : BPI

Une production Honeywell M.F

Réalisation : Alixio

Dans le rôle principal : François SERIZAY

Figurants avec par ordre d’apparition à l’écran :

BOURY
HAZARD
LABERTHE
PAJOT
SIOCK’HAN DE KERSABIEC

Genre : Film d’anticipation de série B, suspense, horreur…..

Résumé du film :
Alors que le taux de chômage fleurte avec les 10% en Basse-Normandie, un super héros surgit dont on ne sait où !!!!
sa mission: le plein emploi, une solution adaptée à chacun, un CDI pour tout le monde, des salaires de 1500 à 2500 euros brut, des emplois en veux-tu en voilà...
les 30 glorieuses sur le bassin de Condé, un avenir serein quasi idyllique.
Plus qu’un sauveur pour Condé, c’est un sauveur régional, national et mondial.

Critique sur le film :
Un scénario dont personne ne peut croire, bâclé, surréaliste :
92 980 chômeurs en Basse-Normandie, déconnecté de toute réalité, avec pourtant des acteurs touchant des salaires de stars digne d’Hollywood, personne ne peut croire en ce scénario. Acteurs de seconde zone, fébrile, déconnecté des réalités du monde d’aujourd’hui.

Fait a Condé le 05 /04 /12
Le syndicat FO
Complément à la note d'info de la Direction ( BPI ) du 4 avril 2012

Dans sa note d’information au personnel du 4 avril 2012, la direction dit « (…) qu’une démarche volontariste et dynamique de recherche d’emploi doit s’engager sans tarder et justifient le souhait de la direction de mettre en œuvre sans plus attendre les mesures d’accompagnement contenues dans le PSE, notamment la cellule de reclassement. »

Quelle hypocrisie de la part d’une direction qui joue la montre et cherche à rejeter sur les syndicats la responsabilité de ses retards

·La direction a attendu la réunion du 14 mars pour proposer à Syndex une date pour le rendez-vous avec le commercial en charge de PSA, Stéphane Michon, alors que cette entrevue été nécessaire à l’établissement du rapport présenté le 16 mars !

·Des documents complémentaires ou toujours manquants ont été listés lors des rendez-vous du 27 mars avec les dirigeants Honeywell par Syndex ; certains ont été transmis, mais il en manque toujours …

Dans ces conditions, comment le CE peut-il rendre son avis sur un rapport qui n’est pas encore complet ? et qui retarde ?

·Nous n’avons toujours pas de retour sur nos propositions « livre 1 » données à la Direction le jeudi 29 mars.

·La dernière réunion du livre 2 date du 8 mars 2012 : M Boury en fin de réunion , pour la suite a dit « on va programmer cela dans les deux semaines ». Depuis, rien …

Qui attend après qui ???

La CFE CGC, à votre disposition pour vos remarques, questions ou commentaires.

mardi 3 avril 2012

NOTE DE SERVICE UNE NOUVELLE FOIS ASSASSINE

FO s’insurge une nouvelle fois contre la décision prise par ceux qui officiellement se font appelés ‘nos responsables’ !!!

Effectivement, la Direction a sorti une note de service stipulant le non paiement des 2 jours de grève suite à un mauvais NPPH.

FO a envoyé cette note de service à qui de droit afin que l’info et le comportement de nos ‘irresponsables’ soit connus de tous !!!!

La décision est d’autant plus lamentable car en même temps que la Direction sanctionne des salariés en allant contre le code du travail, celle-ci autorise des personnes à rester payés
tranquillement chez elles !!!

FO a une pensée pour les opérateurs qui viennent au travail alors que psychologiquement ils prennent un gros risque et voilà comment ils sont remerciés par un Directeur qui lui était pointé en mission payé alors qu’il n’était même pas sur le site !!!!

FO trouve une fois de plus le comportement irresponsable de la Direction qui par sa note de service met un peu plus de pression négative sur les salariés au risque que l’un d’entre eux commette malheureusement l’irréparable sur sa personne tellement beaucoup d’entre nous sont au bout du rouleau !!!

Fait à Condé le 3 Avril 2012
Le Syndicat Force Ouvrière
LA LISTE QUI FAIT TANT PARLER !!!!!

FO tenait par ce tract à éclaircir une situation qui n’est pour certains pas facile à vivre.

Effectivement, lors de la réunion du CE du 19 Mars 2012, la Direction annonçait 188 grévistes pour le 24 Février et 208 pour le 27 Février. Devant ce chiffre qui nous paraissait faible par rapport à ce que nous avions vu comme personnes ‘en grève’, deux délégués du personnel FO sont montés à la Direction afin de vérifier les appointements, comme l’autorise la loi, de chaque salarié afin de clarifier la situation (comme peut le faire n’importe quel délégué du personnel !!!).

On vous avoue avoir été très surpris pour certains et beaucoup moins pour d’autres !!!!!

Très rapidement, nous nous sommes aperçus qu’il y avait beaucoup d’erreurs et que des salariés avaient été pointés soit en travail ou en mission par leur responsable (souvent à l’insu du salarié) alors qu’ils étaient bien en grève !!!

FO attend que les personnes concernées par ces erreurs rectifient le tir et ensuite nous irons re-pointer les vrais, les faux ou les semblants de grévistes et la un nouveau pointage sera fait et qui sera cette fois –ci factuel. A ce propos, la liste qui circule n’a pas été faite par FO et tous les responsables peuvent avoir accès à Horsys et avoir fait ce tableau !!!!

FO rappelle que le droit de grève est un choix personnel que nous respectons mais nous condamnons fermement les personnes qui ont passés la journée avec nous pour ensuite se pointer en travail ou en mission payé chez eux, ce qui la n’est pas normal par rapport à ceux qui ont perdu de l’argent !!

Fait à Condé le 3 Avril 2012
Le Syndicat Force Ouvrière
Note de Service
Condé, le 03 avril 2012
Note d’Information au Personnel

Suite au mouvement social de février dernier, la Direction a proposé un schéma consistant, pour les journées du mercredi 22, jeudi 23, vendredi 24 et lundi 27 février 2011 :

· à titre exceptionnel, à ne pas déduire les 22 et 23 février 2012 de la rémunération mensuelle perçue par les salariés.

· par ailleurs, à mettre en place une prime de compensation permettant d’annuler la perte de salaire des 24 et 27 février 2012 et de rattraper le retard pris en production. Le paiement de cette prime de compensation, correspondant au montant de la perte de salaire de ces deux journées, était soumis au maintien
d’une productivité minimum de 43 sur le mois de mars.

Les termes de cette proposition étaient équilibrés et équitables.
Aujourd’hui, nous constatons que le niveau de productivité de 43 sur le mois de mars n’a pas été atteint. De ce fait, la prime de compensation ne sera pas versée.

Dans le même temps, nos engagements vis-à-vis de nos clients restent inchangés. Nous nous devons de revenir collectivement à une productivité plus conforme à leurs attentes.

La Direction

lundi 2 avril 2012

QUI SONT LES MENTEURS ??????
FO profite de ce tract pour une nouvelle fois rétablir une vérité que la Direction se plait de rendre la plus flou possible afin de déstabiliser au maximum les salariés, avec pour finalité de nous rendre tous fatalistes et accepter n’importe quoi par ras le bol !!!
Effectivement, la Direction reproche, entre autre, aux syndicats de bloquer les départs lors des RIP mercredi dernier alors qu’en même temps nous apprenons le départ deux jours après d’un salarié. Cela prouve que les personnes qui veulent vraiment partir peuvent le faire contrairement à ce que balance la Direction. Celle-ci prouve une fois de plus sa mauvaise fois car on ne peut pas empêcher une personne de partir et la Direction de donner ce qu’elle veut financièrement à un salarié voulant quitter l’entreprise (voir magouille il y a quelques années pour certains cadres !!!! )
Pour info, la Direction a prévue une réunion vendredi pour revenir à la charge notamment sur la mise en place du PIC par anticipation ainsi pour que le CE se positionne sur les départs volontaires.
La aussi, la Direction vous ment en vous faisant croire que c’est pour le bien des salariés qu’il faille mettre rapidement le PIC en place et faire partir les volontaires et que bien évidement ce sont la aussi les méchants syndicats qui bloquent !!!!
Ce que la Direction ne vous dit pas, c’est qu’elle espère par cette stratégie savoir le nombre de personnes prêtent déjà a accepter une formation ou alors de vouloir partir afin de mieux nous enfler dans les prochaines négociations sur le livre 1. Effectivement, selon les résultats, elle pourra faire des propositions qui diviseront encore plus le personnel mais qui au final nous enfleront tous !!!De plus, laisser partir des gens aujourd’hui en cautionnant ces départs serait irresponsable de notre part car le livre 1 n’étant pas bouclé, ces salariés ne sauraient pas avec quoi exactement ils partiraient et surtout si ‘demain’ le PSE était cassé, que deviendraient ces personnes sachant que tout serait cassé (livre 1 compris) !!!!
C’est pour ces raisons que nous serons toujours opposés à quelconque magouille avant la fin des négociations du livre 1 car comme nous l’avons dit plusieurs fois, les décisions prises maintenant ne pourront pas satisfaire l’ensemble du personnel, selon la situation individuelle de chacun.
Par conséquent FO privilégiera non pas l’intérêt individuel de quelques personnes mais bien l’intérêt collectif !!!!!
De plus, si tout est bloqué, c’est bien de la faute de la Direction qui n’a toujours pas donné l’ensemble des éléments demandés par le cabinet Syndex donc comment peut on dire que la situation est bloqué par les syndicats alors que dès que Syndex aura tous les éléments, les négociations reprendront !!!!
D’ailleurs pour info, la Direction s’était engagée auprès de Syndex le 27 Mars  à donner les éléments manquants mais à aujourd’hui, le cabinet d’expertise du CE n’a plus de nouvelles de la Direction malgré un mail de relance (voir ci-joint)  
La Direction a aussi prévu une réunion mercredi pour faire un point sur la partie ré industrialisation.
La aussi, la Direction nous ment à tous en nous faisant croire qu’elle fait tout pour réindustrialiser le site alors que si on se renseigne à l’extérieur , on peut   entendre qu’Honeywell bloque les infos quand une entreprise s’intéresse de trop près à nous !! Nous attendons la confirmation de ces propos par les intéressés eux-mêmes et la, nous développerons un peu plus ce point car la aussi, si ce qui nous est rapporté est vrai, l’attitude d’Honeywell est  inacceptable !!!
Par conséquent, nous invitons les salariés à ne pas s’impatienter et surtout ne pas se tromper de combats car aujourd’hui les seuls responsables de la situation ne sont que la Direction et leur bons toutous qui en plus cherchent à vous monter les uns contre les autres, et aussi en passant contre les syndicats, afin d’atteindre leur but à eux, soit la fermeture du site de Condé le plus vite possible et surtout à un moindre cout !!!
FO dénonce et condamne une fois de plus l’attitude de la Direction qui se moque totalement des salariés et ne pensent qu’à leur prime d’objectif quitte à bousiller 323 salariés et leur famille !!!!

                                                                    Fait à Condé le 2 Avril 2012
Le Syndicat Force Ouvrière
Point sur l’actualité :
·         L’intéressement : nous avons signé l’accord d’intéressement « par dépit ». Les montants ne sont pas motivants, mais le critère productivité, à notre demande, n’en fait plus partie. Le suivi des RCA suite à incidents sécurité va devoir être remis en place.
Le calcul est semestriel : à l’objectif (AOP) il pourrait dégager 220€, mais les résultats de janvier et février ramenés au semestre donneraient 160€, mars étant nettement en dégradation.
·         NAO : la direction a annoncé appliquer ses dernières propositions : 50€ d’AG (mensuel brut) et une éventuelle prime de productivité au-delà de 43 npph (annoncé par la direction comme ayant un caractère de salaire).
Nous déplorons que les autres sujets comme la mutuelle, le dons aux enfants, les primes de transport, réduction des inégalités professionnelles, seniors, handicap, n’aient même pas été abordés.
·         SYNDEX, le cabinet d’expertise du CE, a rencontré mardi 27 mars des représentants du groupe Honeywell. Il aura fallu que Syndex vienne sur site lors de la préparatoire du 14 mars pour que la direction organise ces rencontres, indispensables à la rédaction d’un rapport final. Syndex a demandé à nouveau des documents complémentaires.
·         Le Comité de Groupe France Honeywell et Syndex sont en litige avec Honeywell depuis de longs mois sur la non transmission de documents nécessaires au travail d’expertise. Le 27 mars 2012, la cour d’appel de Versailles a confirmé le jugement de juillet 2011 et ordonne à Honeywell de transmettre les documents demandés. Ce sont ces mêmes types de documents qui ne sont pas transmis à Syndex dans le cadre du PSE.
·         Nous avons réussi à élaborer en intersyndicale une proposition commune pour les mesures du livre 1 (mesures sociales). Nous avons remis ce document jeudi 29 mars à la Direction. Nous attendons leur retour. Nous espérons qu’il y aura enfin une vraie négociation sur ce sujet.
·         Nous avons rencontré jeudi 29 mars Analyse et Action/ Catalys, le cabinet retenu pour le reclassement. Nous avons eu une discussion ouverte sur nos attentes, l’organisation, leur méthode de fonctionnement,…
·         Secafi, le cabinet nommé par le CHSCT pour mesurer l’impact sur les conditions de travail de l’annonce du 19 octobre. De nombreux entretiens ont eu lieu. Un retour au CHSCT sera présenté jeudi 5 avril.

Nous invitons toutes les personnes qui se posent des questions à nous les remonter, que nous les prenions en compte.

La CFE CGC

QUI SONT LES MENTEURS ??????

FO profite de ce tract pour une nouvelle fois rétablir une vérité que la Direction se plait de rendre la plus flou possible afin de déstabiliser au maximum les salariés, avec pour finalité de nous rendre tous fatalistes et accepter n’importe quoi par ras le bol !!!

Effectivement, la Direction reproche, entre autre, aux syndicats de bloquer les départs lors des RIP mercredi dernier alors qu’en même temps nous apprenons le départ deux jours après d’un salarié. Cela prouve que les personnes qui veulent vraiment partir peuvent le faire contrairement à ce que balance la Direction.

Celle-ci prouve une fois de plus sa mauvaise fois car on ne peut pas empêcher une personne de partir et la Direction de donner ce qu’elle veut financièrement à un salarié voulant quitter l’entreprise (voir magouille il y a quelques années pour certains cadres !!!! )

Pour info, la Direction a prévue une réunion vendredi pour revenir à la charge notamment sur la mise en place du PIC par anticipation ainsi pour que le CE se positionne sur les départs volontaires.
La aussi, la Direction vous ment en vous faisant croire que c’est pour le bien des salariés qu’il faille mettre rapidement le PIC en place et faire partir les volontaires et que bien évidement ce sont la aussi les méchants syndicats qui bloquent !!!!

Ce que la Direction ne vous dit pas, c’est qu’elle espère par cette stratégie savoir le nombre de personnes prêtent déjà a accepter une formation ou alors de vouloir partir afin de mieux nous enfler dans les prochaines négociations sur le livre 1.

Effectivement, selon les résultats, elle pourra faire des propositions qui diviseront encore plus le personnel mais qui au final nous enfleront tous !!!De plus, laisser partir des gens aujourd’hui en cautionnant ces départs serait irresponsable de notre part car le livre 1 n’étant pas bouclé, ces salariés ne sauraient pas avec quoi exactement ils partiraient et surtout si ‘demain’ le PSE était cassé, que deviendraient ces personnes sachant que tout serait cassé (livre 1 compris) !!!!

C’est pour ces raisons que nous serons toujours opposés à quelconque magouille avant la fin des négociations du livre 1 car comme nous l’avons dit plusieurs fois, les décisions prises maintenant ne pourront pas satisfaire l’ensemble du personnel, selon la situation individuelle de chacun.

Par conséquent FO privilégiera non pas l’intérêt individuel de quelques personnes mais bien l’intérêt collectif !!!!!

De plus, si tout est bloqué, c’est bien de la faute de la Direction qui n’a toujours pas donné l’ensemble des éléments demandés par le cabinet Syndex donc comment peut on dire que la situation est bloqué par les syndicats alors que dès que Syndex aura tous les éléments, les négociations reprendront !!!!

D’ailleurs pour info, la Direction s’était engagée auprès de Syndex le 27 Mars à donner les éléments manquants mais à aujourd’hui, le cabinet d’expertise du CE n’a plus de nouvelles de la Direction malgré un mail de relance (voir ci-joint)
La Direction a aussi prévu une réunion mercredi pour faire un point sur la partie ré industrialisation.

La aussi, la Direction nous ment à tous en nous faisant croire qu’elle fait tout pour réindustrialiser le site alors que si on se renseigne à l’extérieur , on peut entendre qu’Honeywell bloque les infos quand une entreprise s’intéresse de trop près à nous !! Nous attendons la confirmation de ces propos par les intéressés eux-mêmes et la, nous développerons un peu plus ce point car la aussi, si ce qui nous est rapporté est vrai, l’attitude d’Honeywell est inacceptable !!!

Par conséquent, nous invitons les salariés à ne pas s’impatienter et surtout ne pas se tromper de combats car aujourd’hui les seuls responsables de la situation ne sont que la Direction et leur bons toutous qui en plus cherchent à vous monter les uns contre les autres, et aussi en passant contre les syndicats, afin d’atteindre leur but à eux, soit la fermeture du site de Condé le plus vite possible et surtout à un moindre cout !!!

FO dénonce et condamne une fois de plus l’attitude de la Direction qui se moque totalement des salariés et ne pensent qu’à leur prime d’objectif quitte à bousiller 323 salariés et leur famille !!!!

Fait à Condé le 2 Avril 2012
Le Syndicat Force Ouvrière
Point sur l’actualité :

·L’intéressement : nous avons signé l’accord d’intéressement « par dépit ». Les montants ne sont pas motivants, mais le critère productivité, à notre demande, n’en fait plus partie. Le suivi des RCA suite à incidents sécurité va devoir être remis en place.

Le calcul est semestriel : à l’objectif (AOP) il pourrait dégager 220€, mais les résultats de janvier et février ramenés au semestre donneraient 160€, mars étant nettement en dégradation.

·NAO : la direction a annoncé appliquer ses dernières propositions : 50€ d’AG (mensuel brut) et une éventuelle prime de productivité au-delà de 43 npph (annoncé par la direction comme ayant un caractère de salaire).

Nous déplorons que les autres sujets comme la mutuelle, le dons aux enfants, les primes de transport, réduction des inégalités professionnelles, seniors, handicap, n’aient même pas été abordés.

·SYNDEX, le cabinet d’expertise du CE, a rencontré mardi 27 mars des représentants du groupe Honeywell. Il aura fallu que Syndex vienne sur site lors de la préparatoire du 14 mars pour que la direction organise ces rencontres, indispensables à la rédaction d’un rapport final. Syndex a demandé à nouveau des documents complémentaires.

· Le Comité de Groupe France Honeywell et Syndex sont en litige avec Honeywell depuis de longs mois sur la non transmission de documents nécessaires au travail d’expertise. Le 27 mars 2012, la cour d’appel de Versailles a confirmé le jugement de juillet 2011 et ordonne à Honeywell de transmettre les documents demandés. Ce sont ces mêmes types de documents qui ne sont pas transmis à Syndex dans le cadre du PSE.

.Nous avons réussi à élaborer en intersyndicale une proposition commune pour les mesures du livre 1 (mesures sociales). Nous avons remis ce document jeudi 29 mars à la Direction. Nous attendons leur retour. Nous espérons qu’il y aura enfin une vraie négociation sur ce sujet.

·Nous avons rencontré jeudi 29 mars Analyse et Action/ Catalys, le cabinet retenu pour le reclassement. Nous avons eu une discussion ouverte sur nos attentes, l’organisation, leur méthode de fonctionnement,…

·Secafi, le cabinet nommé par le CHSCT pour mesurer l’impact sur les conditions de travail de l’annonce du 19 octobre. De nombreux entretiens ont eu lieu. Un retour au CHSCT sera présenté jeudi 5 avril.



Nous invitons toutes les personnes qui se posent des questions à nous les remonter, que nous les prenions en compte.



La CFE CGC